Pourquoi une Maison de Santé ?

Alors que la population de Choisy-le-Roi s’accroît sans cesse, elle subit un véritable déficit médical, la ville ne comptant plus que 18 médecins pour une moyenne équivalente de 29 en région parisienne. Dans ce contexte, la Mairie a proposé à la vente en 2017 un terrain communal, l'ancien boulodrome, qui s’est donc imposé comme l’endroit idéal pour implanter une Maison de Santé et lutter contre la désertification médicale qui n’épargne pas la banlieue. Il est en effet apparu nécessaire de rassembler plusieurs médecins dans un local et d’y associer d’autres professionnels de santé, comme l'a souligné un des porteurs du projet, le Docteur Claude FISCHER, lors de la séance du Conseil municipal du mercredi 28 novembre 2018 :

Prise de parole du Docteur Claude FISCHER ⚕

« Bonjour, je suis le Docteur FISCHER, un des quatre médecins qui travaillent aux Gondoles. Lorsque j’ai débuté ma carrière en 1995, nous étions neuf médecins et aujourd’hui il est vrai que nous ne sommes plus que quatre médecins titulaires et une remplaçante. Il y a un véritable déficit de médecins généralistes et de spécialistes. Actuellement, nous sommes débordés, nos délais de consultation sont de dix voire quinze jours. Nous avons des places d’urgence tous les jours, mais le secrétariat ouvrant à 8 heures, tout est complet à 8 heures 10.

Devant cette situation qui dure depuis quelques années, nous avons formé un Collectif fin 2013 qui regroupait à l’époque des généralistes des Gondoles, quelques spécialistes, des kinésithérapeutes et un dentiste. Nous avons fait appel à la Mairie, car nous ne savions pas où trouver un terrain. Elle nous a trouvé ce terrain et nous a mis en contact avec le promoteur. Nous avons eu des discussions avec lui jusqu’à aboutir à un accord et nous sommes partants pour le projet en cours.

Pour nous, l’intérêt du projet est qu’il est existant, il devrait continuer. L’intérêt est de ne pas repartir sur quelque chose de nouveau, nous n’allons pas reconstruire quelque chose, les délais sont importants. Pour nous, il y a urgence. Je vous donne l’exemple de notre remplaçante (depuis deux ans) qui vient d’être thèsée. Elle souhaite s’installer, mais, aujourd’hui, nous n’avons pas de locaux à lui proposer.

Pour nous, il est important que les choses avancent vite, parce que nous n’en pouvons plus et nous ne pourrons pas continuer longtemps de cette façon. »

La démographie des médecins libéraux dans le Val-de-Marne au 31 décembre 2020. Infographie Le Parisien, 07 mars 2021.
Les zones déficitaires selon l'Agence Régionale de Santé : zones d'intervention prioritaire et zones d'action complémentaire. Charlotte FOLLANA, « Val-de-Marne : déserts médicaux, le diagnostic est sévère », Le Parisien, 19 mars 2018.

Pour plus d'informations sur la désertification médicale et les solutions face à ce défi, découvrez notre vidéo ici 👉🏻

Procès-verbaux des séances du Conseil municipal

Vous trouverez ci-dessous les procès-verbaux complets des séances du Conseil municipal où ont été évoqué le projet de Maison de Santé des Gondoles : séance du mercredi du mercredi 18 mai 2016 (p. 20 à 24) et séance du mercredi 28 novembre 2018 (p. 4 à 15) ⤵️

Procès-verbal du Conseil municipal du 18 mai 2016.pdf
Procès-verbal-du-conseil-municipal-du-28-novembre-2018.pdf